PRÉVENTION

Jean-Loup Durousset, Président du groupe Noalys

Comment un établissement de santé du groupe NOALYS se prépare-t-il à une éventuelle reprise de l’épidémie ?


« Tout le monde la redoute, tout le monde en parle, mais personne ne prévoit quoi que ce soit. Il faut se demander si le stock de masques et de tests est suffisant pour tenir trois mois.

Actuellement, les gens se préparent à partir en vacances. Chez NOALYS, on va reconstituer les stocks, dialoguer avec les laboratoires pour gérer les tests par nombre d’habitants. Il faut accentuer le discours sur les gestes barrière, faire de la prévention.

La prévention, c’est l’anticipation d’un manque. On prend toutes les hypothèses et on s’y prépare. Il y a des crises sanitaires majeures tous les sept ans. C’est ainsi et il faut être dans une posture d’anticipation. « 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin